Pré-commande du cahier de vacances 2024, c'est par iciiii !

Noëlie – Quand « siège complet » rime avec « voie basse »

Récits de naissance

Pour vous raconter cette nuit magique, je dois faire un petit retour en arrière pour poser le décor.

Enceinte de mon premier doudou, bébé se présentait en siège décomplété donc fesses en bas, pieds à la tête.

Pas de panique, voie basse ou césarienne du moment qu’il est en pleine forme je ne suis pas difficile, mais je veux tenter une voie basse en priorité quand même.

Mois de décembre chargé, la maternité était ma deuxième maison : plein d’échographies, de l’acupuncture (qui l’eut cru !), des ponts inversés tous les soirs, et une version, pour tenter de tourner bébé.

Bon malgré tout ça, il est resté en siège. Seule nuance, il est passé de siège décomplété droite à siège décomplété gauche 😆. Je le sentais, il était trop bien comme ça mon loulou.

(Je m’arrête un petit peu sur la version car en vrai quand on te décrit la chose, j’avoue que ça paraissait légèrement impressionnant, j’avais en plus vu une vidéo (quelle idée !).

En gros on tente de tourner bébé par des manœuvres externes. Le personnel a été super cool donc j’étais très détente. Elles sont deux, à saisir mon bébé de l’extérieur avec leurs mains et à pousser. C’est une manipulation désagréable, mais pas douloureuse, elles n’y vont pas comme des bourrins et n’insistent pas si bébé ne veut pas bouger.)

Pas découragée pour autant pour une voie basse, on me fait passer un scanner (ou un IRM, j’avoue je sais plus la diff’) de ma partie hanche bassin pour voir si bébé peut malgré tout passer et on fait une écho à bébé pour mesurer son petit crâne, car passé un certain périmètre c’est césarienne d’office.

 

Mon dossier passe en commission et BOUM tous les feux sont au vert pour une voie basse en siège. 🤩 (J’avais peur que ça ne passe pas car je fais 1m69, poids de base 58 kilos et on m’annonçait un beau bébé). 

Après une grossesse parfaite, le mardi 16 janvier au matin, me voici prise d’une frénésie ménage, je récure des trucs comme jamais🤭.

Je rigole en disant à mon homme « fais gaffe, souvent c’est signe d’accouchement imminent ». Penses-tu…😅

L’après-midi on se balade et le soir petit restaurant parce que « ce serait bien qu’on s’en fasse un dernier quand même ».

Sortie de restaurant, la voiture plus de batterie, ça va qu’on n’est pas hyper loin, me voici à marcher encore jusqu’à chez moi (et trois étages sans ascenseur). Ça en fera de la marche aujourd’hui !😫

23h45: ohw qu’est ceci ?! ça tire un peu le ventre dis donc.

Les sensations continuent, ça me prend le bas du ventre et du dos, mais pas douloureux. Mon homme me dit quand même « tu connais cette sensation ? » « Hum non », on se regarde on sait.

00h45: euuuh celle-ci elle fait mal !! ça commence un peu beaucoup à piquer, je veux m’allonger sur le lit mais impossible.

Je me lève et je dis à mon chéri de dormir pour prendre des forces au cas-où..

Je vais dans le salon, les contractions sont là, elles font mal. Je ne sais pas comment me mettre, je tente toutes les positions mais rien n’y fait. Toutes les 6 minutes, j’ai appris ma leçon : gérer et patienter. (j’ai pris du Spasfon aussi).

Je me vide 4/5 fois. Coucou Manon🤣. Je repense à ton post là-dessus et je me dis « OK, mon corps fait de la place, c’est le vrai travail qui commence ».

02h07: celle-ci me met KO ! 

Oh bat**d c'est donc ça les vraies contractions !

Toujours toutes les 6/10 minutes. Elles sont over douloureuses, j’avoue que parfois je panique même tellement je ne sais pas comment gérer. J’essaie le peigne dans la main mais mon cerveau est focus contractions.

Et là d’un coup 02h30 – 32 – 34 – … – 49, bref je passe d’un coup de 10 minutes à toutes les 2mn et mon dieu que j’ai mal!😱

"Chaton ?? ... Faut se lever, je contracte à mort toutes les 2 minutes, je me douche et on y va".

Mon homme descend les affaires (que dis-je toute ma maison 😆). Il conduit comme dans Fast And Furious. De mon côté je broie tout ce que j’ai sous la main.

Arrivée à la maternité vers 3h30, « Bonjour, mon terme est dans une semaine et là le travail a commencé je crois » (j’ai dit « je crois » alors que je souffre ma race).🤣

On m’installe à un bureau : carte vitale, blablabla, je vais vous prendre la tension et la température (j’ai envie de l’envoyer chier en lui disant : « MAIS ON S’EN FOUT, JE CONTRACTE LÀ  » 🤬mais je réponds « oui d’accord »)😇.

Elle me tend un pot pour pipi, euh là par contre noway, j’ai autre chose à faire. Je contracte quasi en continu, au secours, j’ai l’impression que ma vie ça va être que ça maintenant. 😱

On m’amène en salle de travail. Je suis au bout de ma vie mais je gère.

Dans la salle on m’examine, « Vous êtes déjà à 5 ! » « Oh déjà ?! trop cool » j’étais trop contente, pour moi c’est que ça allait être rapide. Le personnel s’absente.

"Oh putain chaton, j'ai envie d'aller aux toilettes, je ne sais pas si pour pipi ou popo mais faut que j'y aille".

Une fois posée sur mon trône telle une reine, « pshiiiiiiii », je perds les eaux (héhé je fais ça proprement !👌). 🤣

Mon homme passe une tête *bruit non identifié* « ça va ? – Niquel, j’ai perdu les eaux, tu peux aller chercher une sage-femme s’il te plait ».

La sage-femme arrive rapido, je me lève et là……oh wow :

JE DOIS POUSSER LES GARS JE FAIS QUOI ?" (coucou Manon et ta noix de coco)​

On m’examine, « Oh vous êtes passée à 8 !! Je vois son pied. Ne poussez pas encore ».

Je croisais les jambes comme une envie de pipi pour éviter de pousser mais j’avoue que je poussais légèrement car ça soulageait les contractions. J’étais au max de la douleur, je ne savais pas que ça pouvait encore s’intensifier.

Une pensée pour ma sage-femme « vous expirez comme ceci, un petit filet d’air ». Euh je soufflais clairement comme un buffle en rute mais bon😂.

Tout le monde s’affole, hophophop direction salle de naissance. Et moi à voix haute « pousse pas Noëlie, pousse pas ».

 

4h00 environ : en salle de naissance on me pose une péridurale express pour qu’elle agisse rapidement. J’ai rien senti, je comprends pas la peur de la péri ! Une pensée pour l’avant-bras de la sage-femme en stage puisque pour la pose péri, le papa doit attendre dehors et toi tu dois pas bouger alors que tu douilles🤭.

Petit aparté sur l’homme de ma vie d’ailleurs qui a été parfait. Il a tenté une blague, j’ai dit désolée je ne suis pas réceptive. Il a compris, il est resté présent, d’un calme olympien incroyable, pas trop bavard juste ce qu’il faut, bref parfait pour moi.😍 RIP ses mains par contre !🤣

Une fois la péridurale agissant, wouaaaah incroyable, je respire, je souris, je suis enfin en maitrise de moi-même. Je reprends le contrôle.

Comme c’est un accouchement en siège, on doit attendre la médecin. Ok…. j’attends, j’attends, j’attends. J’aimerais qu’elle s’active car je suis encore chaude bouillante ! J’ai l’impression de me refroidir, et de fatiguer.

Je tremble ! Mais elle était sur un autre accouchement et sur une césarienne d’urgence entre temps. 😒

Et là TOUDUNCOU je sens quelque chose qui se passe en bas « Chaton j’ai senti un truc !😧 ».

"Ah bah oui son pied est sorti !!!!". 😱

Analyse en cours de cette phrase *** Donc là j’ai le pied de bébéchou qui sort de ma….???? Oui Oui. 🤣🤣🤣

Alors là, pour le personnel c’est du jamais vu. Et surtout…bébé est en siège complet du coup, je soupçonne les contractions de l’avoir fait changer de position.

 

Comme tout va bien malgré cette petite surprise, on attend toujours la médecin et on espère qu’elle va arriver vite, car la relève va arriver et avec le personnel on veut terminer l’aventure ensemble.

06h50 : ça y est, la médecin est là ! Enfin ! Mon homme me soutient la tête. J’ai poussé 3×3 fois (mes pensées à ce moment : mon dieu la gueule que je dois avoir😆. J’avais peur du popo en direct aussi mais dans l’action qu’est-ce qu’on s’en fout).

Et les trois dernières poussées je l’ai senti sortir !!! Trop ouf !!!

Bébé est arrivé à 07h02, sans aucune aide externe, pas d’instrument, pas de mains. Quelle team parfaite !

Explosion d’amour, bienvenue Eden 💙 

C’était une première pour le personnel et on m’en a même reparlé le lendemain « C’est vous la super maman qui a accouché voie basse avec un siège complet ? » « C’est vous le petit pied de bébé qui sortait ? ».

 

En bref (après trois plombes de récit lol), j’ai eu un accouchement de rêve, et les mamans qui me lisent, siège complet et voie basse c’est peut-être rare mais c’est faisable !

Faut croire en soit et en son petit.

J’avais une confiance aveugle en lui et j’étais préparée aussi à ce que ça bascule en césarienne à tout moment.

Les derniers articles du blog

« Clem est toujours à fond pour les audios et avec conseil de la sage-femme, m’appuie dans le dos et parfois au niveau du sacrum pendant la vague : c’est INCROYABLE le bien que ça me procure. « 
Mais je sens que je ne peux plus, vomir à chaque vague devient trop intense … Je demande la péri, je supplie….
On me place dans la salle d’examen en pensant m’examiner mais je commence à avoir envie de pousser…

Ton premier audio offert !

"Bonne fête maman"

Tu as envie de tester les effets de l’hypnose sur toi ? Allez viens, je t’emmène, le temps d’un instant pour toi 🥰