Préparer sa valise de maternité

Tout savoir...

La valise de maternité, c’est LE truc qui peut nous réveiller la nuit sur le dernier trimestre. « Faut que je m’y mette », « j’ai bien mis ma carte d’identité ? », « mais comment on va faire au dernier moment pour rassembler les dernières affaires ? »..

Dans cet article, je te dis toutje te liste tout et en bonus, tu peux même télécharger THE liste à imprimer. Niveau timing, je te mets pas la pression, mais c’est bien d’avoir fini la valise vers 37SA.

Commençons par tes affaires à toi, super daronne

On distingue d’abord le sac de la salle de naissance et la valise pour le séjour à la maternité. On vise le pratique, le facile à transporter pour le coparent.

Le sac de salle de naissance

Ça tient généralement dans un sac weekend (ou dans un bagage cabine) et on trouve dedans :

Pour être à l’aise en toutes circonstances :

Une pochette pour l’administratif :

Pour bébé, on glissera un autre sac dans le sac weekend avec :

Gigoteuse d'emmaillotage - Tante Reine
Gigoteuse d'emmaillotage - Tante Reine

Le coparent doit lui aussi prévoir de quoi se nourrir, boire, charger son téléphone J

Dans la valise pour le séjour, il y a…

…déjà il y a deux valises. Une grande pour maman, une petite pour bébé.

La valise de bébé pour le séjour :

La valise du séjour à la maternité pour maman :

Soutien-gorge d'allaitement F'Latté
Soutien-gorge d'allaitement F'Latté

Pour les saignements :

Tena silhouette
Tena silhouette

Pour le confort

Bouillon Jolly Mama
Bouillon Jolly Mama

Évidemment tout ça, ça fait beaucoup, je te l’accorde. Ce qui ne te semble pas essentiel, laisse le dans le coffre de la voiture et tu demanderas au coparent de te les rapporter au besoin J

Ta liste de valise maternité à télécharger

Pour télécharger les listes, il te suffit de cliquer dessus !

PS : j’ai même ajouté une liste à compléter pour que le coparent puisse savoir quoi mettre en last-minute dans la valise !

Les derniers articles du blog

Il est 12h et quelques et je me sens encore capable de bouger, gérer mes contractions, et là, je ne sais plus trop les heures…mais je sais que le personnel était étonné d’autant de préparation et de self control.
« Kiki (c’est ma belle mère) ….. kikiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, viens bordel, mais putain qu’est-ce que tu fous kikiiiiii, j’accouuuuuuuuuuuuuuuuche!!!! Kikiiiiiiiiiiiiiii..!!!