Fleur – « Je pourrai accoucher tous les jours comme ça, j’ai adoré »

Récits de naissance

Je t’avais envoyé mon récit sur insta mais je crois qu’il s’est perdu. Je te remercie encore de ce merveilleux souvenir auquel tu as participé, et au petit nuage de douceur que les séances d’hypnoses m’ont apportées quand je faisait une grosse dépression pendant la grossesse. Voici mon récit avec le pack naissance magique (je trouve que le « magique » n’est pas de trop):


Je pars avec une grosse peur de l’accouchement, un petit traumatisme de quand j’étais enfant et où j’ai entendu une femme accoucher dans la salle à côté (elle avait de bonnes cordes vocales !)
Du coup je pars de là, pas chaude du tout du « sans péridurale », l’objectif c‘est d’attendre le plus longtemps possible avant de la demander mais pas de faire sans.

Je savais que ce serait différent de tout ce que je pouvais imaginer et ça a été le cas 

On rentre d’un repas de famille en fin d’après midi/début de soirée. Donc je grignote un bout, je prends une douche et je me pose dans le canapé tranquille. Pas tranquille longtemps… À 20h une belle grosse contraction avec un gros « crack » sonore et je sens que ça coule…

Je viens de fissurer et je le sais, et ça me réjouis pas parce que là j’ai un peu la flemme et surtout contrairement à beaucoup, je ne suis pas du tout pressée d’accoucher, je suis très bien avec mon petit chou dans mon ventre.

30 minutes plus tard une seconde contraction pas agréable et sans les audios pour l’instant. Je lui dis direct « boucle les valises on y va« . Monsieur a bien suivi le coin des papas , du coup il me propose de me poser dans le canapé et de faire comme prévu, tranquille chill et peut-être le gâteau.

No way, on part de suite je lui dit ! (enfin dès qu’on est prêt)

On a trente minutes de route, au bout de 5 minutes j’ai des contractions toutes les 4 minutes.

Il n’y a personne sur la route, il fait nuit, avec une fine pluie. L’amoureux panique un peu vu la fréquence à laquelle je relance l’audio « pendant les contractions » dans mes écouteurs mais il voit que je gère sans problèmes.
J’ai pas du tout le temps d’écouter celui entre les contractions.
J’ai une petite pierre à patouiller, mon odeur d’ancrage et un peigne que je n’utilise pas au final.
On m’a toujours dit que la route avec les contractions c’est l’enfer, ben moi j’ai adoré mais vraiment ADORÉ. Un moment hors du temps, bourrée d’ocytocine, les contractions étaient rapprochées mais je les gérais super bien avec l’hypnose.
Quand on arrive à la maternité à 22h. j’ai des contractions toutes les 1,5/2 minutes et je suis à 6 cm.

Je demande la péri tout de suite de peur que ça aille trop vite et que ce soit trop tard pour la demander après. La sage femme essaye de me chauffer à faire sans parce que c’est très rapide et que je gère super bien. Franchement pour l’instant j’ai un peu couiné seulement sur les deux premières à la maison.

J’ai trop peur de faire sans, du coup on me fait rapidement la péri en me disant en même temps que si je sens que ça pousse on arrête tout et on se rallonge direct parce que c’est quand même très rapide.
Elle a pas vérifié mon col juste avant pour que je l’ai, mais je pense que j’étais déjà un peu loin.
Là j’ai pas l’amoureux, les lumières sont toutes allumées pour que l’anesthésiste puisse viser (c’est mieux) et j’ai pas les audios. Donc là ya une contraction dans ces conditions où je couine un peu quand même. Et je prends bien conscience de la différence quand j’ai l’audio de quand je l’ai pas.

Après tout se calme, le petit ne descend pas, on verra plus tard qu’il avait 2 tours de cordon autour du cou. Et peut-être que la péridurale à un peu ralenti le travail aussi.
Mais on nous laisse seuls avec les monitos, la lumière tamisée, c’est bien agréable. J’ai bien envie de dormir quand même.

À 3h30 du matin mon petit chou né par voie basse et en pleine forme, sans instruments. J’ai dû beaucoup pousser à cause des tours de cordon mais je l’ai fait!! Mon corps sait faire comme tu le dis souvent ! Tout était parfait.

En résumé j’ai adoré le pack, j’ai adoré accoucher grâce à toi. Et l’amoureux a beaucoup aimé aussi. Il avait bien suivi le coin des papas (même si il a mis le temps de s’y mettre) et il savait quoi faire et comment. Comment m’aider et m’apporter le soutien dont j’avais besoin.
J’ai pas eu envie de lui crier dessus une seule fois comme on m’avait dit 

C’était une bulle d’amour et un moment hors du temps.

Et mon odeur d’ancrage est toujours aussi efficace quand j’ai besoin de me recentrer
Merci pour ce travail incroyable que tu fais ❤️

PS : L’amoureux me dit encore que ça serait passé crème avec ton hypnose sans péri…. C’était si merveilleux grâce à toi , j’en garde un souvenir incroyable. J’ai dit à mon gynéco que je pouvais accoucher tous les jours comme ça, j’ai adoré 😍  (pour le lendemain de l’accouchement par contre je passe mon tour hein )

Les derniers articles du blog

On me place dans la salle d’examen en pensant m’examiner mais je commence à avoir envie de pousser…
A la maternité, je suis prise en charge après avoir attendu 1h30 sur une chaise pliante : peu importe, tout le monde est gentil, je suis heureuse d’accueillir bientôt ma fille, tout va bien !
« Ça y est, je tombe amoureuse ❤️, je les vois, les deux amours de ma vie et l’ocytocine procurée par cette image me fait fuir à gogo du colostrum. »

Ton premier audio offert !

"Bonne fête maman"

Tu as envie de tester les effets de l’hypnose sur toi ? Allez viens, je t’emmène, le temps d’un instant pour toi 🥰