Maureen – Un premier accouchement express

Récits de naissance

« Je prends le temps de t’écrire pour casser ce mythe du premier bébé et du « ah mais pour un premier vous avez le temps ! »

Nous avons vécu une folle histoire pour notre premier bébé, dont j’avais envie de te raconter notre histoire.

Je m’appelle Maureen, j’ai 26 ans et je suis en couple depuis presque 10 ans avec Valentin❤ . Nous sommes originaires du Finistère et avons habité pendant 5 ans dans les Côtes d’Armor pour des opportunités professionnelles mais nous avions acheté une maison car nous avions fini par nous plaire dans ce coin, à la campagne.

Notre projet de bébé était bien réfléchi, nous voulions construire notre famille 🥰

Durant toute ma grossesse je me suis extrêmement préparée via pleins de biais : hypnose, sophrologie, yoga prénatal… »

Ce que je souhaitais c'est un accouchement le plus physio possible.

Tu m’as beaucoup aidée pour cette préparation également Manon, j’étais toujours au taquet pour les live que tu faisais, pour lire avec attention tous les conseils que tu donnes sur tes stories, tes posts.

Dommage qu’à ce moment là tu n’avais pas fait de post sur l’accouchement express !! 🤣 C’est d’ailleurs grâce à toi que je me renseigne sur les cours d’hypnose proposés par la maternité.

A savoir qu’il s’agit de notre premier bébé, je sais et j’ai conscience que je ne peux pas définir ma résistance à la douleur mais je souhaite essayer d’accoucher sans péridurale.

Nous sommes donc le 22 décembre 2022, je suis à 15 jours de mon terme, il est 4h du matin et je me lève pour aller faire pipi comme chaque nuit depuis que je suis enceinte.

Ce pipi n’était pas tout à fait comme les autres, je ressens quelques douleurs et suspecte quelque chose, à priori il s’agissait du bouchon muqueux.

Mais pas plus d’alerte que ça, je vais donc me recoucher.

Enfin c'est ce que je croyais ! 😅

Je commence à avoir quelques douleurs qui m’empêchent de trouver une position correcte dans le lit, ce qui réveille Valentin.

J’ai le sentiment d’avoir une douleur continue en bas du ventre mais n’arrive pas à déterminer s’il s’agit de réelles contractions.

Nous décidons d’appeler par sécurité la maternité, qui nous indique qu’il s’agit peut être d’un faux travail, que je peux prendre un Spasfon, Doliprane et que Valentin peut me faire un bain🛀🏻 .

C’est ce qu’il fait et nous faisons également quelques exercices que nous avions vu avec ma sage-femme lors de la préparation à l’accouchement. A ce moment là j’ai toujours des douleurs mais je me sens plutôt bien.

Mais à partir du moment où j'entre dans le bain, tout s'accélère 😲.

Mes douleurs s’intensifient et là encore aucune idée du laps de temps que j’ai entre chacune d’entre elles, ça me semble être en continu.

On décide de rappeler la maternité qui nous dit de venir faire un check-up.

Valentin se douche vite fait en me demandant s’il a le temps : évidemment que je lui répond qu’il a tout à fait le temps !

Je me rappelle aussi qu’il me pose la question : « tu penses que c’est vraiment pour aujourd’hui ou demain? Je préviens le travail ? »

Nous étions loin de nous imaginer ce qui allait se passer,
raisonnés à se dire que dans tous les cas,
nous irions à la maternité.

Il prépare les affaires et mets tous les sacs dans la voiture. Je n’avais plus qu’à aller m’habiller pour partir.

Sauf que voilà, dans le bain les contractions sont très très intenses, je hurle de douleur. Mais le chaud me fait beaucoup de bien. Je ressens également l’envie de pousser à chaque contraction !

J’ai marché avec beaucoup de difficultés jusqu’à ma chambre qui se trouve à côté de la salle de bain.

J’essaie tant bien que mal de mettre un jogging puis m’aperçois que je perds du sang, ce qui m’inquiète.

Je me rends compte que je ne pourrai jamais aller jusqu’à la voiture.

J'ai ce sentiment que bébé est là, qu'il faut que je pousse😲.

Je m’allonge sur mon lit de douleurs et nous sommes au téléphone avec la maternité jusqu’à que Valentin dise à la sage-femme au téléphone que je ne peux plus marcher et que je veux pousser.

L’appel a donc immédiatement été transféré aux pompiers.

Ils nous guident et indiquent à Valentin qu’il ne faut pas que je m’empêche de pousser.

Car je pense qu’inconsciemment je m’empêchais de pousser (psychologiquement je n’arrivais pas à me dire : je vais pas accoucher sur mon lit la quand même ??)

A partir de là, l’appel est transféré à un médecin du SAMU et Valentin lui dit directement :

"Il y à la tête !" 😱

Elle m’indique de pousser, ce que je fais.

La tête de Nathan sort et je pousse une deuxième fois et ça y est, il est là 😍

Nathan est né vers 5h50 (et oui nous n’avions pas l’heure sur nous, ni dans notre chambre donc c’est approximatif !), soit même pas 2h après que je sois allée faire pipi. J’ai au total eu peut être 30min à peine de contractions.

Voici d’ailleurs l’historique des appels 👇🏻

La médecin guide ensuite Valentin pour le cordon, comment réchauffer Nathan, etc…

Puis les pompiers ainsi que le SAMU arrivent 10/15min après, étonnés de notre calme mais comme on a pu leur dire : nous n’avions pas le choix !

La situation était lunaire, on a mis beaucoup de temps à se rendre compte de ce qu’il s’était passé ❤, surtout pour un premier bébé où on nous a toujours dit qu’on aurait beaucoup de temps une fois que le travail aura commencé

Nous avons été transférés à la maternité ensuite et là aussi beaucoup d’histoires rigolotes à raconter !

Comme par exemple le fait que j’ai déba

Leçon à retenir :

Toujours avoir un panier de secours chez toi comportant un lacet (pour le cordon) une serviette, bonnet pour bébé !!

Les derniers articles du blog

On me place dans la salle d’examen en pensant m’examiner mais je commence à avoir envie de pousser…
A la maternité, je suis prise en charge après avoir attendu 1h30 sur une chaise pliante : peu importe, tout le monde est gentil, je suis heureuse d’accueillir bientôt ma fille, tout va bien !
« Ça y est, je tombe amoureuse ❤️, je les vois, les deux amours de ma vie et l’ocytocine procurée par cette image me fait fuir à gogo du colostrum. »

Ton premier audio offert !

"Bonne fête maman"

Tu as envie de tester les effets de l’hypnose sur toi ? Allez viens, je t’emmène, le temps d’un instant pour toi 🥰